Publié le 28-11-2018

23% des chefs d’entreprise de l'industrie manufacturière prévoient une baisse de la production, selon l'INS

Près de 23 % des chefs d’entreprises opérant dans les industries manufacturières prévoient la régression du rythme de la production du secteur industriel, au cours du quatrième trimestre de 2018, selon un sondage d’opinions réalisé, auprès de 911 entreprises industrielles et dont les résultats vient d’être publiés par l’Institut National de la Statistique (INS).



23% des chefs d’entreprise de l'industrie manufacturière prévoient une baisse de la production, selon l'INS

Ce sondage réalisé, au mois de juillet 2018, a porté sur quatre questions concernant la production, la demande, la demande extérieure et la situation générale des secteurs, au cours des troisième et quatrième trimestres de 2018.

Selon la même source 39 % des chefs d’entreprises sondés prévoient une baisse du rythme de la production industrielle au cours du troisième trimestre 2018, tandis que 19% des entreprises enquêtées ont déjà enregistré une régression de leurs productions au cours de ce trimestre.

En ce qui concerne la demande, 34% des chefs d’entreprises industrielles sondés prévoient une stabilité du rythme de la demande, tandis que 28% des chefs d’entreprises ont fait savoir que le niveau de la demande des produits industriels a reculé.

Au sujet de la demande extérieure, 32% des chefs d’entreprises tablent sur légère baisse, au cours du quatrième trimestre de 2018, de la demande extérieur contre 31%, qui ont révélé une stabilisation au niveau de la demande extérieure des produits industriels, au cours du troisième trimestre de 2018.

Pour ce qui est de la situation générale du secteur, 27% des chefs d’entreprises sondés comptent sur une baisse du rythme de la croissance du secteur industriel, au cours du quatrième trimestre de cette année.

Le sondage a fait ressortir également, une amélioration du secteur des industries mécaniques et électriques et de construction, contre une baisse du rythme de production des secteurs des industries du textile et habillement, cuir et chaussure, des industries manufacturières et chimiques, tandis que le secteur des industries agricoles et agroalimentaires a préservé son rythme de production.

S’agissant de la production, au cours du quatrième trimestre de 2018, les industriels prévoient une régression dans la majorité des secteurs dont les industries chimiques contre une croissance des secteurs industries agricoles, agroalimentaires et manufacturières


Source: TAP

blog comments powered by Disqus