Publié le 08-11-2018

81% des médecins tunisiens à l'étranger sont partis après la révolution

81% des médecins tunisiens exerçant actuellement à l’étranger sont partis après la révolution, selon Mokhtar Kouki, expert à l’Institut arabe des chefs d’entreprise (IACE).



81% des médecins tunisiens à l'étranger sont partis après la révolution

La France reste le pays qui accueille le plus de médecins tunisiens, a-t-il ajouté lors d’une rencontre tenue à Tunis, jeudi 8 novembre, sur le thème “Départ des compétences: une opportunité pour la Tunisie?”.

Il a fait savoir que près de 95.000 Tunisiens ont migré durant ces six dernières années, dont 78% sont des universitaires. Le nombre des compétences tunisiennes actuellement en Europe s’élève à 24.445 personnes.

Selon lui, le secteur de la santé demeure le plus exportateur de cerveaux, suivi de l’éducation, de l’agriculture et de la pêche, de la mécanique, des finances ainsi que de l’économie et des sciences physiques.

La situation socio-économique précaire, la dégringolade du dinar tunisien et la dégradation du climat d’investissement ainsi que l’insécurité restent les principaux facteurs qui favorisent la fuite des cerveaux, d’après l’universitaire Mohamed Jaoui.


Source: TAP

blog comments powered by Disqus