Publié le 13-06-2018

La société civile se mobilise contre la loi des bâtiments menaçant ruine

Plusieurs signataires de la société civile ont exprimé leurs refus catégorique de la loi et ont publié ce communiqué en 7 points.



La société civile se mobilise contre la loi des bâtiments menaçant ruine

Nous soussignés, représentants de la société civile, experts en patrimoine, architectes, experts en construction et universitaires, après avoir vu le spot publicitaire relatif au projet des Immeubles Menaçant Ruine et compte tenu de la résolution du Ministère de l'Equipement à concevoir ce projet, et à le soumettre au vote des membres de l'assemblée des représentants du peuple, exprimons notre refus catégorique de cette loi et nous tournons vers vous à travers ce communiqué en 7 points:

1. Nous, ci-dessus mentionnés, rejetons ce projet dans sa forme actuelle et appelons au dialogue avec toutes les parties concernées afin de l'amender.

2. Nous sommes pleinement conscients du danger que représentent ces édifices sur la population, mais la démolition de cet héritage n'est pas la meilleure solution.

3. Contrairement à ce qui est promu, il convient de noter que le patrimoine n'est pas en conflit avec le plan de développement économique et social et dans le moindre des cas contribue à la création d'emplois, en particulier dans le secteur du tourisme.

4. Aujourd'hui, nous sommes confrontés à la nécessité de réfléchir ensemble à une vision globale du patrimoine architectural en Tunisie, ce qui contribuera grandement à la consolidation de la diversité de notre culture et de notre identité et à l'amélioration du niveau de vie notamment dans les centres anciens.

5. Le dialogue et la participation sont deux des piliers du nouveau code des collectivités locales, ce pourquoi, et dans la même approche, nous croyons en la nécessité d'impliquer : les ministères, départements, institutions et membres de la société civile concernés de près ou de loin par cette loi afin de garantir la recherche de solutions optimales et de déterminer leurs priorités.

6. Nous nous engageons à la coopération et nous mettons à disposition toutes notre énergie et notre expertise dans le domaine de l'architecture, de l'urbanisme, de la construction et du patrimoine pour réfléchir sérieusement à l'élaboration d'une stratégie constructive et durable visant à promouvoir le paysage architectural et urbain dans sa globalité et à préserver les caractéristiques des périodes historiques qui s'y sont succédées.

7. Enfin, il convient de mentionner que la Tunisie se distingue par la richesse et la diversité de son héritage culturel, nous sommes donc tous responsables du maintien et de la valorisation de ce legs.
Ecole Nationale d'Architecture et d'Urbanisme L'ordre des architectes de Tunisie Édifices & Mémoires Association pour la sauvegarde de l'île de Djerba École Supérieure d'Architecture, d'Audiovisuel et de Design Association Tunisiennes des Urbanistes (ATU) Association Sousse Demain L'association de sauvegarde de la Médina (TUNIS) L'association de sauvegarde de la Médina de Bizerte L'association de sauvegarde de la ville de Nabeul Association ENAUVATEUR Association Sfax Meziana Association des amis des arts plastiques Borj Kallel Association Vision sur le Patrimoine et l'Environnement de Kairouan L'association de sauvegarde de la Médina de Gafsa Université Ibn Khaldoun Association Tourath
 



blog comments powered by Disqus