Publié le 06-04-2018

Les besoins annuels en sang sont estimés à 220 mille opérations de dons

“En Tunisie, les besoins annuels en sang sont estimés à 220 mille opérations de dons”, a révélé, vendredi, le directeur du Centre National de Transfusion Sanguine (CNTS), Slama Hmida lors d’un point de presse, tenu à Tunis, à l’occasion de la journée nationale de don du sang célébrée le 8 avril de chaque année.



Les besoins annuels en sang sont estimés à 220 mille opérations de dons

“Le nombre des opérations de dons a connu une augmentation considérable”, a-t-il fait savoir, précisant que 229 mille opérations ont été enregistrées fin 2017, soit une hausse de 2.5% par rapport à 2016.

Et d’ajouter que 65% des dons sont effectués par les proches des malades, viennent ensuite les donneurs volontaires (28%) et les donneurs réguliers (7%).

Dr.Hamida a souligné que l’objectif du centre est d’accroître le taux des dons volontaires et réguliers, estimant que l’augmentation du nombre des dons ne veut pas dire forcément que la société tunisienne a une culture du don du sang.

Il a, à cet égard, appelé les médias à sensibiliser davantage à l’importance du don volontaire et régulier.

D’après la même source, une rencontre arabe se tiendra à Tunis du 12 au 14 avril courant, lors de laquelle, un hommage sera rendu à trois donneurs tunisiens réguliers.

Selon Dr. Ridha Kabech, chef de service au CNTS, les opérations de don se déroulent conformément à la loi n°26 du 17 mars 1982 qui stipule que le sang humain ne peut être prélevé qu’avec le consentement libre et conscient de la personne concernée et sans contrepartie.

La même loi prévoit que les prélèvements ne peuvent s’effectuer que dans les établissements agrées à cet effet.

La Tunisie dispose de 25 banques de sang dans les hôpitaux régionaux et de 5 centres régionaux de transfusion sanguine outre le centre national de transfusion sanguine.

TAP



blog comments powered by Disqus