Publié le 13-01-2018

Le Comité supérieur des droits de l’Homme appelle à un dialogue ''constructif''

Le Comité supérieur des droits de l’Homme et des libertés fondamentales a appelé le gouvernement, les partis politiques et toutes les composantes de la société civile à un dialogue “sérieux et constructif” afin de garantir les droits économiques et sociaux des Tunisiens.



Le Comité supérieur des droits de l’Homme appelle à un dialogue ''constructif''

Le comité a appelé, vendredi, dans un communiqué, à faire preuve de responsabilité, à respecter la Constitution et à éviter les déclarations qui sont de nature à susciter les tensions et à diviser les Tunisiens.

“Il ne faut pas incriminer les manifestations qui sont une forme d’expression”, souligne le comité, insistant sur le respect des principes de la démocratie et des droits de l’Homme.

Par ailleurs, le Comité a fermement condamné les actes de violence et de vandalisme observés récemment dans le pays. Des actes qui conduisent à la restriction de la liberté d’expression, portent atteinte à la transition démocratique et ouvrent la voie au retour de la dictature, avertit le comité dans son communiqué.

TAP



blog comments powered by Disqus