Publié le 15/01/2016

Le gaz de schiste à l’origine de plusieurs séismes en Oklahoma

Les experts ont prévenu : le forage pour l’extraction du gaz de schiste est dangereux pour la composition physico-chimique du sol. Conséquence immédiate : la terre tremble et on est en présence de séismes.
Le gaz de schiste à l’origine de plusieurs séismes en Oklahoma

C’est le cas pour l’Oklahoma, Etat du centre des Etas Unis, où la terre tremble, souvent, plus de 900 séismes enregistrés en 2015 d’une magnitude proche des 3 degré sur l’échelle de Richter. Le 6 janvier courant, deux séismes d’une magnitude de 4,7 et 4,8 ont secoué la région.

L’une des secousses, au début d’octobre 2015, a eu lieu à proximité de la ville de Cushing, qui abrite un énorme complexe de stockage de brut contenant jusqu’à 60 millions de barils d’or noir et considéré comme une infrastructure stratégique nationale. En 2015, l’Oklahoma a recensé plus de 900 tremblements de terre d’une magnitude proche de 3, soit deux et demi par jour, rapporte lemonde.

Cité par le New York Times, Daniel Mnamara, géophysicien au National Earthquake Information Center, est catégorique quant aux risques futurs : « Il y a une forte chance que l’Oklahoma soit confronté à une forte secousse. » Les spécialistes pensent en particulier à la faille Edmond, longue de 20 km. Pour l’Etat et plus largement pour les Etats-Unis, les conséquences pourraient être considérables.

L’Oklahoma n’est pas le seul Etat touché par des séismes induits par l’activité pétrolière et gazière. La Californie, le Dakota du Nord ainsi que le Texas connaissent le même type de phénomène.

Commentaires



blog comments powered by Disqus