Publié le 11/09/2012

Des parents de victimes du drame de Lampedusa incendient les postes de police et de la garde nationale au Fahs

Des parents de victimes du naufrage au large de l’île italienne Lampedusa, ont manifesté violemment leur colère dans la nuit du lundi à mardi 11 septembre, dans la ville du Fahs dans le gouvernorat de Zaghouan, suite aux informations jugées erronées concernant l'identité des jeunes de la localité, rescapés du naufrage.
Des parents de victimes du drame de Lampedusa incendient les postes de police et de la garde nationale au Fahs
Des parents de victimes du drame de Lampedusa incendient les postes de police et de la garde nationale au Fahs

Les parents protestataires ont incendié les postes de la police et de la garde nationales de la ville.

Des proches des disparus originaires de la ville ont indiqué que la colère des parents a été attisée à la suite d'une communication avec le ministère des Affaires Étrangères affirmant que les listes nominatives des rescapés annoncées par des responsables locaux étaient erronées.

Les protestataires s’étaient rassemblés de nuit pour protester contre l'absence d'informations crédibles concernant les disparus parmi les enfants de leur ville. Ils ont incendié les deux postes détruisant tous les documents et les équipements qui s’y trouvaient.

Des affrontements ont éclaté entre les protestataires et les agents de sécurité qui ont fait usage de bombes lacrymogènes pour disperser les assaillants et empêcher que d'autres établissements administratifs subissent le même sort. Treize jeunes ont été arrêtés.


CR

Commentaires

blog comments powered by Disqus