Publié le 06-02-2018

Vers la mise en place d’une clause d’incessibilité pour les véhicules FCR

La Chambre Syndicale des Concessionnaires et des constructeurs des Matériels Roulants a tenu son Assemblée Générale Extraordinaire lundi 5 Février 2018 au siège de l’UTICA en présence de M. Bechir Boujdai, membre du Bureau Exécutif de l’UTICA et Président de la Fédération de la Mécanique, et sous la présidence de M. Brahim Dabbache, Président de la Chambre.



Vers la mise en place d’une clause d’incessibilité pour les véhicules FCR

A l’ouverture des travaux de cette assemblée générale, M. Bechir Boujdai a rappelé que la mission des professionnels du secteur ne se limite pas à la distribution des matériels roulants mais sont le digne héritier de l’industrie automobile qui s’est muée en industrie de composants automobile.

L’essor de ces activités est le fruit de la collaboration des concessionnaires et des constructeurs qu’ils représentent. Afin de contribuer davantage à la promotion du secteur.

Prenant ensuite la parole, M. Brahim Dabbache a présenté les défis auxquels fait face le secteur notamment les obstacles administratives qui entravent son développement (absence de réglementation relative à la motorisation alternative et hybride, nature du carburant disponible localement non compatible avec certaines voitures), les restrictions quantitatives illégales au niveau des importations, et la hausse des taxes.

Dans ce cadre, le Président de la Chambre Syndicale a indiqué que le Ministère du Commerce a décidé de réduire les quotas d’importation de 20% (hors voitures populaires) pour 2018, eu égard à la situation de la balance commerciale extérieure.

En contrepartie, le Ministère s’est engagé à réviser la réglementation concernant le seuil fiscal pour favoriser l’écoulement des voitures populaires, et l’instauration d’une clause d’incessibilité pour les véhicules FCR et ce pour limiter le marché parallèle.
 


blog comments powered by Disqus