Publié le 06-12-2017

Plaintes contre Ali Larayedh et Lotfi Ben Jeddou

Le collectif de défense du martyr Mohamed Brahmi a déposé, deux plaintes, l’une administrative et la seconde pénale, contre l’ancien chef du gouvernement, Ali Larayedh, et son ministre de l’Intérieur, Lotfi Ben Jeddou.



Plaintes contre Ali Larayedh et Lotfi Ben Jeddou

Selon une déclaration du Courant populaire, ces plaintes ont été déposées le 29 novembre dernier suite à une correspondance de l’actuel ministre de l’Intérieur, Lotfi Brahem, concernant “la perte de documents comportant des preuves pénales” sur l’affaire de l’assassinat du député et ancien coordinateur général du Courant populaire, Mohamed Brahmi.

Le collectif de défense avait demandé au juge d’instruction de joindre ces documents au dossier de l’affaire. La même demande a été faite à l’actuel ministre de l’Intérieur qui a déclaré que “ces documents officiels classés ” secret ” n’ont pas été sauvegardés”.

Pour le parti, les déclarations de l’actuel ministre laisseraient entendre que ces documents ont été détruits pour éviter de compromettre le chef du gouvernement de l’époque Ali Larayedh et le ministre de l’Intérieur Lotfi Ben Jeddou et d’affirmer qu’ils étaient au courant que Mohamed Brahmi était la cible d’un assassinat.

Le parti rappelle que les courriers adressés à la Présidence du gouvernement par le ministère de l’Intérieur entre le 12 et le 24 juillet 2013 ont comporté des alertes sur un probable assassinat de Mohamed Brahmi.

Mohamed Brahmi, membre de l’ancienne Assemblée nationale constituante, avait été abattu, le 25 juillet 2013, devant son domicile à la cité El-Ghazela, à l’Ariana.

TAP


blog comments powered by Disqus