Publié le 08/11/2017

Les frères et sœurs aînés sont les plus sujets à l’obésité selon une étude

Selon une étude publiée dans le Journal of Epidemiology and  Community Health, les soeurs aînées sont plus sensibles à la prise de poids que leur(s) benjamine(s). 
Les  frères et sœurs aînés sont les plus sujets à l’obésité selon une étude

Ce sont des chercheurs néo-zélandais et suédois qui ont mené leur enquête sur un échantillon (record) de pas moins de 13 000 paires de soeurs suédoises et les ont suivies pendant 20 ans. 

Résultat ? Les soeurs aînées - déjà légèrement plus lourdes à la naissance - sont plus sujettes de 29 % à faire face au surpoids et de 40 % à l'obésité, que leur petite soeur. Pour couronner le tout, les chercheurs ont conclu que les aînés étaient plus enclins à souffrir de diabète ou à l'hypertension artérielle.

 

 

 

Commentaires



blog comments powered by Disqus