Publié le 28-09-2017

Toutes les mesures ont été prises au sujet de la thèse de doctorat sur l’aplatissement de la Terre

L’Université de Sfax a indiqué, dans un communiqué publié mercredi, avoir pris toutes les mesures nécessaires au sujet de la thèse de doctorat déposée l’année dernière et qui remet en cause les principales théories admises par la physique et l’astronomie.



Toutes les mesures ont été prises au sujet de la thèse de doctorat sur l’aplatissement de la Terre

Cette précision intervient en réponse au communiqué publié par l’Académie tunisienne des sciences, des lettres et des arts “Beit- al Hikma” qui s’est dite “consternée” par le “laxisme” de l’Université de Sfax qui, selon elle, n’a pris aucune mesure disciplinaire à l’encontre de l’encadrant de cette thèse.

Dans une déclaration au correspondant de la TAP dans la région, le Président de l’Université de Sfax, Rafik Bouaziz a fait savoir que la commission de doctorat d’habilitation universitaire relevant de l’Ecole Nationale des Ingénieurs de Sfax a décidé depuis avril dernier de refuser définitivement cette thèse.

“Tout travail publié dans son cadre a, également, été rejeté pour de graves insuffisances d’ordre scientifique et éthique”, a-t-il encore ajouté.

Pour ce qui est de la situation de l’encadrant de cette thèse, Bouaziz a souligné que son université a remis son dossier à l’autorité de tutelle qui, à son tour, a chargé l’inspection générale de déterminer les responsabilités de chacun.


blog comments powered by Disqus