Publié le 26-09-2017

Des étudiants de la Faculté de Droit réclament une 4e inscription à la 1ère année Master et Licence

Des étudiants de la Faculté de Droit et des Sciences Politiques de Tunis observent, depuis 4 jours, un grève de la faim, au siège central de l’Union Générale des Etudiants de Tunisie (UGET).



Des étudiants de la Faculté de Droit réclament une 4e inscription à la 1ère année Master et Licence

Ils réclament de faire bénéficier les étudiants de première année Master et Licence d’une quatrième inscription et accélérer les négociations pour qu’ils puissent reprendre les cours universitaire, a indiqué mardi à la TAP le Secrétaire Général de l’UGET, Omar Kefi.

“La situation exceptionnelle de l’année dernière marquée, notamment, par une série de mobilisations dont l’objectif était d’abroger le décret n°345 portant organisation de l’Institut Supérieur de la Magistrature et par une grève générale sectorielle, a entrainé de nombreux redoublements”, a-t-il ajouté.

“Cela a par conséquent poussé ces étudiants à déposer des demandes auprès du ministère de l’Enseignement Supérieur afin de leur permettre une quatrième inscription exceptionnelle”, a-t-il expliqué.

Selon Kefi, deux réunions prévues les 14 et 22 septembre courant entre les représentants de l’UGET et le Chef de cabinet du ministre de l’Enseignement Supérieur afin d’examiner ce dossier ont été annulées.

Cela, a-t-il dit, a poussé les étudiants à entamer une grève de la faim en signe de protestation contre la politique d’atermoiement adoptée par l’autorité de tutelle.

Le Secrétaire Général de l’UGET a ajouté que certains députés solidaires avec les protestataires sont intervenus auprès du gouvernement pour fixer une réunion pour cet après-midi.


blog comments powered by Disqus