Publié le 18-09-2017

Accord sur la régularisation de la situation des enseignants suppléants : le syndicat affirme et le ministère de l'éducation nie être au courant

Le syndicat général de l’enseignement de base a annoncé sur sa page officiel sur facebook qu’un accord a été convenu entre le gouvernement et l’union générale tunisienne du travail (UGTT) concernant les enseignants suppléants (instituteurs et professeurs) alors qu’une source informée du ministère de l’éducation a nié être au courant de cet accord.



Accord sur la régularisation de la situation des enseignants suppléants : le syndicat affirme et le ministère de l'éducation nie être au courant

L’accord stipule, selon le syndicat général de l’enseignement de base, la régularisation immédiate de la situation de 1300 suppléants. Les dossiers du nombre restant de suppléants seront régularisés sur deux étapes et en deux groupes égaux au cours de 2018 et 2019.

A rappeler que le secrétaire général de l’UGTT, Nourredine Taboubi avait déclaré, vendredi dernier, aux médias à l’occasion de la rentrée scolaire que le nombre de postes vacants dans le secteur de l’enseignement primaire s’élève à 13800 contre 1780 dans le secondaire.

Le ministre de l’éducation, Hatem Ben Salem avait déclaré lors d’une conférence de presse qu’il a donnée à la veille du démarrage de la nouvelle année scolaire qu’il est prévu de parvenir à une solution au cours des prochaines heures concernant le dossier des enseignants suppléants.

L’agence TAP n’a pas pu recueillir d’informations supplémentaires concernant cet accord en dépit de multiples tentatives de joindre le syndicat général de l’enseignement de base et le syndicat générale de l’enseignement secondaire. 


blog comments powered by Disqus