Publié le 21/08/2017

L’Arabie saoudite ouvrira une station balnéaire de luxe où les femmes pourront porter des bikinis

Le nouveau Prince héritier du Trône d’Arabie saoudite a annoncé des plans de construction d’une station balnéaire où des lois spéciales permettront aux femmes de porter des bikinis au lieu de couvrir leur corps, rapporte le quotidien britannique The Telegraph.
L’Arabie saoudite ouvrira une station balnéaire de luxe où les femmes pourront porter des bikinis

Dans le cadre de sa volonté de moderniser l’économie saoudienne, le Prince Mohamed Ben Salman a dévoilé des plans pour l’édification d’une station de luxe sur la Mer rouge sur une ligne côtière dans le nord-ouest du pays. Etant donné qu’il est peu probable que les visiteurs étrangers viennent sur les plages où les femmes sont forcées de se couvrir d’une abaya, tenue traditionnelle couvrant tout le corps sauf le visage, les pieds et les mains, le gouvernement a déclaré que le complexe serait « régi par des lois en conformité avec les normes internationales ».

Les lois de l’Arabie saoudite sur les femmes sont parmi les plus répressives au monde, les femmes étant interdites de conduire et dans l’impossibilité de voyager sans la permission d’un parent masculin, ajoute le quotidien. On s’attend à ce que les femmes couvrent leur corps et leurs cheveux lorsqu’elles sont à l’extérieur, bien que les lois ne soient pas uniformément appliquées. Rappelons que le mois dernier, une jeune femme a été arrêtée pour avoir porté une mini-jupe dans un village abandonné.

L’alcool est interdit en vertu de la loi saoudienne et il n’est pas certain que sa consommation sera autorisée sur la station. Le fonds d’investissement public de l’Arabie saoudite a décrit le projet comme une « destination de villégiature de luxe établie sur 50 îles naturelles ».

« Le projet de la Mer rouge sera une destination de villégiature de luxe située à travers les îles d’une lagune et imprégnée de nature et de culture. Il établira de nouvelles normes pour le développement durable et entraînera la prochaine génération de voyages de luxe pour mettre l’Arabie Saoudite sur la carte touristique internationale », a déclaré le fonds d’investissement dans un communiqué.
La construction devrait commencer en 2019 et la première phase du projet sera terminée d’ici 2022. Celui-ci espère accueillir un million de visiteurs par année d’ici 2035.

Le projet de la mer Rouge fait partie de la  Vision 2030 du Prince Mohamed, un plan visant à diversifier l’économie saoudienne et à la libérer de sa dépendance à l’égard du pétrole.
Certains investisseurs étrangers ont applaudi le jeune Prince, qui est souvent désigné par ses initiales « MbS », mais d’autres ont déclaré que le plan ne devrait pas réussir.

L’Arabie saoudite a pu voir une ouverture sur le marché du tourisme, alors que l’Egypte voisine s’efforçait de convaincre les étrangers que leurs propres stations de la Mer rouge sont sûres et sécurisées. La zone de vacances égyptienne a été le théâtre d’un certain nombre d’attaques ces dernières années, y compris l’attentat contre un avion de ligne russe qui a décollé de Sharm el-Cheikh. Le nombre des visiteurs a diminué en conséquence.

Le fonds saoudien a souligné que le projet « sera un environnement extrêmement sûr et assurera la protection de tous les visiteurs conformément aux meilleures pratiques internationales ».

La plupart des étrangers pourront atterrir directement dans la zone touristique sans visa, un autre assouplissement de la loi saoudienne visant à rendre la station plus attrayante.

Le Prince Mohamed a été élevé au rôle de Prince héritier en juin dernier après que son ancien oncle, le prince Mohammed bin Nayef, a été dépouillé du titre. Le Prince Mohamed est le fils du roi actuel, Salman, et a déjà une grande autorité sur l’économie du Royaume, ainsi que la défense et la politique étrangère. Un porte-parole du fonds d’investissement public saoudien n’a pas répondu à une demande de commentaires, conclut The Telegraph.


lesiteinfo.com

Commentaires



blog comments powered by Disqus