Publié le 18/08/2017

Pas de liens entre les attentats d'Espagne et la France, affirme le ministre français de l'Intérieur

Le ministre français de l'Intérieur a déclaré vendredi qu'il n'y avait pas à ce stade de liens établis entre les attentats de Barcelone et Cambrils, en Espagne, et la France.
Pas de liens entre les attentats d'Espagne et la France, affirme le ministre français de l'Intérieur

"Nous ne croyons pas qu'il y ait de ramification", a dit Gérard Collomb.

"A un moment donné, on avait fait état de Français qui auraient pu participer à cet attentat. Nous avons regardé l'ensemble des fichiers. Personne de connu ne correspond aux individus qui ont été concernés par l'attentat espagnol."

L'organisation Etat islamique a revendiqué l'attentat à la fourgonnette qui a fait au moins 13 morts jeudi à Barcelone.

La police catalane a annoncé l'arrestation de deux individus, un Marocain et un homme originaire de Melilla, enclave espagnole en Afrique du Nord. Mais aucun d'eux n'est le conducteur de la fourgonnette.

"Deux personnes ont été arrêtées. Le conducteur, lui, est toujours en fuite", a confirmé Gérard Collomb.

La police catalane a également annoncé dans la nuit avoir tué cinq assaillants dans la station balnéaire de Cambrils, au sud de Barcelone. Ils sont soupçonnés d'avoir voulu commettre un attentat avec des ceintures explosives. Avant d'être abattus, ils ont percuté en voiture et blessé six civils et un policier.

"On s'aperçoit qu'on avait affaire non pas à des individus isolés mais à un réseau organisé qui a pu commettre ces attentats", a déclaré le ministre français de l'Intérieur.

"Nous n'avons pas pour le moment d'identification d'individus qui auraient été en France. Mais les choses demandent à être confirmées", a-t-il ajouté.

Outre les 13 morts, l'attentat de Barcelone a fait plus d'une centaine de blessés, parmi lesquels 26 Français, selon le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian.

Sur ces 26 blessés français, 17 sont gravement atteints, a précisé son collègue de l'Intérieur.


Reuters

Commentaires



blog comments powered by Disqus