Publié le 31-07-2017

Ahmed Adhoum : le ministère manque de ressources humaines et matérielles pour le contrôle de toutes les mosquées

Le ministre des affaires religieuses, Ahmed Adhoum, a assuré, mercredi, que ministère manque de ressources humaines et matérielles pour le contrôle de toutes les mosquées.



Ahmed Adhoum : le ministère manque de ressources humaines et matérielles pour le contrôle de toutes les mosquées

Auditionné, mercredi soir, par la commission parlementaire d'enquête sur les filières terroristes dans les foyers de tension, Adhoum a souligné le département de tutelle n'hésitera pas à suspendre des imams qu'il a désignés s'ils s'avèrent porteurs d'un discours radical incitant au Jihad en Syrie.

"Le ministère ne peut contrôler plus de 5000 mosquées dont 4000 assurant la prière du vendredi, notamment celles implantées dans les régions reculées avec seulement 580 prédicateurs religieux. Il compte, pour ce faire, sur les informations qui lui proviennent des citoyens dont il s'assure de la véracité avant de prendre les mesures adéquates", a-t-il ajouté en substances.

En réponse, aux interrogations des députés, Adhoum a affirmé que le ministère n'est pas responsable des étudiants qui suivent un cursus universitaire à l'étranger et reviennent radicalisés.

Il a, à ce propos, expliqué que les missions des imams et autres prédicateurs religieux à l'étranger se font via des canaux officiels, à savoir, les ministères des affaires étrangères et de la justice.


blog comments powered by Disqus