Publié le 27-07-2017

La Banque Centrale relève la poursuite de l’aggravation du déficit courant

Lors de sa réunion périodique tenue en date du 26 Juillet 2017, le Conseil d’Administration de la Banque Centrale de Tunisie a entamé ses travaux par l’examen des développements récents de la conjoncture économique.



La Banque Centrale relève la poursuite de l’aggravation du déficit courant

A cet égard, le Conseil a mis l’accent sur la poursuite de l’aggravation du déficit courant suite au creusement continu du déficit du commerce extérieur, parallèlement à la persistance des pressions inflationnistes.

Par ailleurs et dans le cadre des missions de la BCT en matière de préservation de la stabilité financière et de sa contribution à la mise en œuvre d’une politique macro-prudentielle, le Conseil a débattu d’un ensemble d’orientations stratégiques qui seront adoptées par la Banque au cours de la période à venir et portant sur le financement de l’économie, la mise en place des normes macro-prudentielles et le suivi des risques inhérents au financement octroyé par les banques et les institutions financières, y compris les produits du financement islamique.

Dans ce contexte, le Conseil a examiné la fixation des actifs éligibles au refinancement dans le cadre des opérations de politique monétaire de la BCT, à même de répondre aux exigences du financement adéquat de l’économie, en particulier des secteurs productifs.

Après discussion et délibération sur les points susmentionnés, le Conseil a souligné la nécessité de continuer à suivre de près l’évolution du déficit des paiements extérieurs et des risques de pressions inflationnistes, et leurs répercussions sur les équilibres financiers, et a décidé de maintenir inchangé le taux d’intérêt directeur de la Banque Centrale.


blog comments powered by Disqus